Programme d’action local logement

La définition

Le Pacte Logement 2.0 est un programme de coopération entre l'État (Ministère du Logement) et les communes. L'objectif du programme est d'aider les communes à développer le logement, en particulier le logement abordable, et à garantir une bonne qualité de vie. Le « Programme d'action local logement » (PAL) de la Ville de Remich a été élaboré par la commune en collaboration avec le conseiller en logement Martin Schnögass, partenaire de la société de conseil « act360° Real Estate Consultancy ». Il s'agit d'un inventaire des activités communales dans le domaine de la construction de logements abordables, sur la base duquel des champs d'action sont définis.

Les phases

  • La première phase du Programme d'action local logement » (PAL) est achevée par l'approbation unanime du conseil communal et la validation par le Ministère du Logement de la « Convention Initiale » du Pacte Logement 2.0.

  • Le Pacte logement 2.0 court du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2032.

  • Dans la deuxième phase du Pacte Logement 2.0, la « Convention de mise en oeuvre » (CMO), des projets seront mis en oeuvre dans ces champs d'action jusqu'au 31 décembre 2032. Parmi les champs d'action définis pour la Ville de Remich figurent entre autres le projet « Cité Buschland », la poursuite du masterplan « Remich 2035 » ainsi que le projet « Gewännchen ».

Le projet « Cité Buschland »

Ce projet concerne une surface forestière défrichée en raison de l’infestation d’arbres par des parasites.

L’objectif de la commune est d’inclure cette surface dans le périmètre de construction et de la développer en collaboration avec d’autres acteurs.

Le masterplan « Remich 2035 »

C’est une étude centrée sur l’utilisation future de l’esplanade et de ses environs immédiats.

Le projet, dont l’objectif est d’une part d’améliorer la qualité de vie et l’attractivité de la ville et d’autre part de résoudre la problématique du stationnement, doit être développé et poursuivi à l’avenir.

Le projet « Gewännchen »

Ce projet représente de loin la plus grande surface de développement.

L’étendue de la surface constructible fait l’objet d’études actuellement en cours, qui devraient s’achever fin 2022.

Dans le cadre de ce projet, la commune, en tant que copropriétaire, est en train de créer avec les autres propriétaires une structure qui s’apparente à une coopérative.

Le projet doit être poursuivi dans le cadre du Pacte logement 2.0.

Autres champs d’action

D’autres champs d’action sont:

  • la maison du notaire
  • le bâtiment 19, rue de la Gare, pour lesquels des réflexions sur l’utilisation sont menées, des stratégies doivent être développées et mises en oeuvre.
  • l’augmentation de l’offre de logements abordables
  • l’analyse, la densification et l’utilisation des surfaces résiduelles.